+ D'INFOS

de l'institut

ABSORPTION : TEXTE À VENIR





IMPERFECTIONS (BOUTONS)


L’Institut bleurouge utilise deux approches complémentaires pour traiter les imperfections : Phytobiodermie et Aquafolia. La première contrôle les manifestations des boutons et rééquilibre l’énergie pour un effet à la fois curatif et préventif. La seconde fait appel à la biotechnologie cosméceutique pour intervenir sur leur processus d’installation. Pour maintenir les résultats, les soins de bleurouge s’accompagnent de conseils alimentaires personnalisés. Au besoin, ils peuvent être combinés à un traitement dermatologique. Approche Phytobiodermie La médecine orientale nous apprend que l’énergie des organes du corps se reflète sur des zones précises du visage. Une telle connaissance nous permet de mieux cerner l’origine des manifestations cutanées. À titre d’exemple, si les imperfections (boutons) apparaissent sur le menton, nous nous savons en présence de perturbations hormonales gynécologiques. Cette observation associée à une évaluation de manifestations de type yin ou yang (pustules, papules ou kystes) déterminent le choix des traitements et des produits à utiliser. (Pour un aperçu de la correspondance entre zones et organes, voyez l’illustration à la rubrique Zones réflexes.) Dans le cas de fortes accumulations de comédons, nous recommandons une cure de cinq soins en institut. Approche Aquafolia Sur le plan physiologique, les imperfections (boutons) découlent de la transformation de la testostérone sous l’action d’une enzyme présente dans les glandes sébacées. Elles se caractérisent par trois éléments :

  • L’hyperséborrhée, c’est-à-dire la sécrétion excessive de sébum à la racine des poils;
  • La prolifération des cellules épidermiques, appelée hyperkératinisation, qui débouche sur la formation de comédons;
  • Une réaction inflammatoire.
Avec sa gamme Triple Action 3A, Aquafolia cible ces trois caractéristiques à l’aide d’une association d’acide oléanolique et d’acide nordihydroguaïarétique (NDGA) :
  • L’acide oléanolique combat l’hyperséborrhée en inhibant l’activité enzymatique;
  • Le NDGA freine l’hyperkératinisation;
  • Le NDGA présente en plus des propriétés antibactériennes et réduit l’inflammation.
Aquafolia agit sur le processus d’installation des imperfections (boutons) sans irritation, sans dessèchement et sans exfoliation continue.




ANTI-INFLAMMAGING


« L’ inflammaging est ce processus par lequel de mini lésions à répétition dégradent les membranes cellulaires et lèsent les fibres de collagène et d’élastine si précieuses à la santé de la peau. […] Les effets visibles de l’ inflammaging sont le teint qui perd de l’éclat, la peau qui se ride et qui perd son apparence de santé. C’est donc ce processus inflammatoire que l’on ne voit pas et qui participe au processus de vieillissement cutané. (Extrait du communiqué de presse émis par Occy Laboratoire inc. le 31 août 2018) Une multitude de facteurs causent l’ inflammaging : les agressions extérieures (UV, vent et froid), les polluants, le stress, le manque de sommeil, les sports trop intenses. Notons aussi les interventions irritantes qui altèrent la barrière cutanée, et l’alimentation mal adaptée qui produit des oxydants, dont les radicaux libres. De plus, le fonctionnement normal des cellules produit des déchets, dont des radicaux libres. Si un corps jeune et en santé les contrôle naturellement, il devient moins efficace en vieillissant. La réponse d’Aquafolia En réponse à ce processus, Aquafolia a créé le concept anti-inflammaging AquaIMUNITA qui intègre trois technologies innovantes.
(L’information suivante s’appuie sur des études in vitro ou in vivo ou ex vivo réalisées sur les ingrédients. Elle est fournie à titre éducatif et ne représente pas les fonctions du produit.)

  1. Cellules souches de plantes
    Extrait de culture cellulaire végétale aux fonctions réparatrices et antirides.
  2. Biotechnologie cosméceutique d’origine naturelle
    Bioactifs de source végétale aux actions anti-collagénase, antioxydante, anti-âge et anti-inflammatoire.
  3. Technologies de probiotiques
    Lysats de fermentation de bactéries qui favorisent les défenses naturelles de la peau et en régénèrent la barrière protectrice par l’hydratation.
    Poudre de yogourt, très hydratante, qui contribue au raffermissement cutané et redonne une apparence santé.




CELLULITE


La cellulite de type esthétique se reconnaît à l’aspect capitonné, aussi appelé peau d’orange, qu’elle confère à la peau. Cette texture résulte de la rétention de graisses dans les cellules adipeuses, associée à un œdème et à une mauvaise circulation du sang et de la lymphe. En temps normal, sous l’effet de l’œstrogène, ces cellules stockent de l’énergie sous forme de graisses. Ce phénomène naturel découle de l’action d’une enzyme : l’aromatase. Lorsque tout fonctionne bien, les graisses en excès s’éliminent normalement. Cependant, quand l’action de l’aromatase se dérègle, la cellulite apparaît. Confusion entre obésité et cellulite L’obésité et la cellulite sont deux phénomènes différents. L’obésité consiste en une simple accumulation de graisses. La cellulite, pour sa part, implique une transformation des tissus sous l’action de l’aromatase, Cette transformation peut se produire en présence ou non d’excès de gras. Par conséquent, les personnes minces comme celles en surpoids pourront développer de la cellulite. On comprend ainsi pourquoi la perte de poids à elle seule n’entraînera pas la disparition de la peau d’orange. Une condition féminine
Comme on vient de le voir, la cellulite est intimement liée à la production d’œstrogènes, une hormone essentiellement féminine. Pour cette raison, plus de cinquante pour cent des femmes seront atteintes de cellulite au cours de leur vie. Puisque les hommes produisent peu d’œstrogènes, ils sont moins sujets à la cellulite. De plus, l’épaisseur et la structure de leur peau n’en favorisent pas le développement. Les facteurs aggravants
Plusieurs facteurs augmentent le risque d’apparition de la cellulite :

  • Changements hormonaux (puberté, grossesse, ménopause, contraceptifs, hormonothérapie)
  • Obésité, fluctuation de poids
  • Nervosité, anxiété, troubles du sommeil
  • Hérédité
  • Alimentation déficiente (en quantité, en qualité, en régularité), mauvaise assimilation ou élimination
  • Café, alcool, tabac
  • Sédentarité, station assise ou debout prolongée
  • Mauvaise circulation sanguine et lymphatique
  • Sauna, bains chauds
Les stades
Stade 1 : cellulite naissante – capiton adipeux léger – relief en peau d'orange visible sous pression de la peau seulement – capillaires sanguins apparents et réguliers – peu sensible au toucher Stade 2 : cellulite naissante et peu installée – capiton adipeux moyen – relief en peau d'orange visible à l'œil nu – capillaires sanguins plus apparents mais réguliers – sensible au toucher Stade 3 : cellulite ancienne, bien installée et problèmes associés (jambes lourdes) – capiton sdipeux épais – relief gaufré visible à l'œil nu et modification de la silhouette – capillaires sanguins très visibles , irréguliers avec marbrures – douloureux au toucher

Traitements
Plusieurs niveaux d’intervention complémentaires existent aujourd’hui pour agir sur la cellulite. Pour un traitement efficace, tous les facteurs doivent être pris en considération.
  • L’adoption de saines habitudes de vie s’avèrera nécessaire pour prolonger les résultats, peu importe le traitement choisi.
  • On diminuera les effets visibles de la cellulite en améliorant la circulation veineuse et lymphatique et en favorisant l’élimination des amas graisseux.
  • On s’attaquera à la source du problème : le dérèglement enzymatique.

Traitement Phyto 5
La cure Cinq éléments de Phyto 5 harmonise la silhouette et lutte contre les effets visibles de la cellulite. Le traitement en clinique améliore la circulation au plan énergétique, sanguin et lymphatique. Il s’effectue en 5 soins (1 soin par élément) échelonnés sur 3 à 5 semaines.

Durant la cure, Phyto 5 recommande le Sérum Silhouette en usage quotidien. Ce produit contient une molécule brevetée unique issue de l’huile de grenade : le Delipidol. Cette molécule favorise l’élimination partielle des amas graisseux, empêche le stockage des graisses. Elle redonne à la peau un aspect lisse et tendu.

Traitement Cellcosmet
La crème Cellulite-XT s’attaque à la source de la cellulite grâce au Bio-Complexe d’actifs végétaux mis au point avec des chercheurs universitaires. Les phytostérols de soja qu’elle contient diminuent de 90 % l’activité de l’aromatase.

Inhibition de l’aromatase = moins d’œstrogènes = moins de graisses

La crème Cellulite-XT atténue visiblement l’aspect capitonné caractéristique de la cellulite. Elle s’utilise en deux étapes :

  • Traitement d’attaque : 1 application par jour, pendant 8 à 12 semaines.
  • Traitement de maintien : 1 application, 2 ou 3 fois par semaine, tout au long de l’année.

Beaucoup de discipline pendant le traitement d’attaque constitue une condition essentielle de réussite. En effet, s’il est interrompu durant plus de 3 jours, une nouvelle période de 8 à 12 semaines s’avérera nécessaire.

Chez certaines femmes, dont celles qui utilisent l’hormonothérapie à base d’œstrogène, les effets sont plus tardifs. Ces femmes ont donc tout intérêt à prolonger le traitement d’attaque au-delà des 12 semaines recommandées.

Traitement Aquafolia
La crème anticellulite d’Aquafolia diminue efficacement l’aspect de la cellulite et sculpte la silhouette. Elle combine des extraits végétaux, dont la caféine, et des actifs issus de la biotechnologie pour réduire le stockage des graisses. Ses effets sensoriels énergisants revigorent.




CELLULOTHÉRAPIE


En médecine, la cellulothérapie se définit comme le traitement par des extraits cellulaires. Selon les principes de la cellulothérapie, un organe malade ou fatigué peut être traité et stimulé par des tissus cellulaires provenant d’un organe similaire jeune et sain. Les cellules de ces tissus transmettent leur vitalité aux cellules lésées, déficientes ou sénescentes. Cellap Laboratoire, créateur des gammes Cellcosmet et Cellmen, a été le précurseur de la cellulothérapie appliquée en cosmétique. Il en demeure à ce jour le meneur mondial. Voici la petite histoire de la méthode des cellules fraîches à la cellulothérapie moderne. Méthode des cellules fraîches selon Niehans La méthode des cellules fraîches est mise au point en 1931 par un médecin suisse, le professeur Paul Niehans. Ce traitement doit être appliqué dès que le matériau injectable est prêt. Les cellules perdent en effet très rapidement leur fraîcheur, soit dès trente minutes après leur prélèvement jusqu’à leur dégradation complète après deux heures. Cette altération apparaît trop rapidement pour assurer un contrôle bactériologique complet. On obtient donc possiblement un matériau cellulaire malsain. Méthode des cellules lyophilisées En 1949, le professeur Paul Niehans essaie de lyophiliser des cellules. La lyophilisation est un procédé de conservation par congélation entre – 40 et – 50 °C, sous vide poussé et avec dessiccation (élimination des liquides). La poudre desséchée de cellules ainsi obtenue peut être conservée. Elle sera ensuite réhydratée et soumise à des contrôles bactériologiques. La lyophilisation entraîne une perte considérable de la capacité de survie des tissus. Cela va à l’encontre du principe même de la thérapie cellulaire. Bien que moins efficace, la lyophilisation reste pourtant le procédé de conservation le plus utilisé en cosmétique. Méthode des cellules congelées Cette méthode consiste à broyer puis à congeler des cellules à une température constante de – 60 °C. Comme la méthode des cellules lyophilisées, elle permet un contrôle bactériologique. Pour rendre le produit injectable ou absorbable, il faut le décongeler. L’alternance congélation-décongélation provoque des désorganisations irréversibles au niveau de la structure interne de la cellule et fait chuter sa bioactivité à 3 %. Méthode Cellvital® du docteur Pfister En 1955, un ancien élève de Niehans, le docteur Alfred Pfister met au point la méthode Cellvital. Il découvre un conservateur qui ralentit les processus de destruction et préserve aux cellules des qualités biologiques. C’est en se basant sur la méthode Cellvital que sont fabriquées les premières crèmes Cellcosmet. Elles sont, pendant des années, réservées aux seuls patients du centre de revitalisation du Dr Pfister. De1978 à 1985, Roland C. Pfister, son fils, aujourd’hui propriétaire et président de Cellap Laboratoire, dirigera ce centre. Méthode Cellcontrol avec cellules bio-intégrales stabilisées actives En 1989, à l’initiative de Roland C. Pfister, une nouvelle méthode dérivée de Cellvital est développée par des médecins et biologistes en vue d’une meilleure adaptation à la dermo-cosmétique : la méthode Cellcontrol. Grâce à un liquide stabilisateur spécialement mis au point, le matériau cellulaire est maintenu actif pendant des mois (36 à 48). On obtient ainsi des cellules bio-intégrales stabilisées actives qui peuvent parfaitement être contrôlées après leur prélèvement. Elles gardent leur intégralité biologique et une extraordinaire force vitale : bioactivité
à 98%. Information tirée de la documentation délivrée par Cellap Laboratoire.




CERTIFICATION BIOLOGIQUE COSMÉBIO®


Cosmébio® est une association professionnelle d’entreprises dédiées à la cosmétique naturelle et écologique basée sur des produits issus de l’agriculture biologique. Elle regroupe, tant en France qu’à l’international, des laboratoires et marques distributrices, des fabricants et sous-traitants, des fournisseurs d’ingrédients, etc. Cosmébio® a rédigé la Charte de la « cosmétique écologique et biologique ». Publiée en octobre 2001, cette charte définit les principes éthiques et techniques respectés par ses adhérents. L’un de ces principes consiste en l’obligation d’être contrôlés par un organisme de certification indépendant reconnu. Il existe aujourd’hui deux référentiels conformes à la charte Cosmébio® : Ecocert Greenlife et Qualité France. Pour avoir le droit d’utiliser l’un des labels Cosmébio®, une entreprise doit :

  • Être membre de l’association Cosmébio®;
  • Avoir obtenu la certification du produit selon l’un ou l’autre référentiel.
L’apposition du label Cosmétique Bio de Cosmébio® sur un produit atteste que :
  • 95 % minimum du total des ingrédients sont naturels ou d’origine naturelle;
  • 95 % minimum des ingrédients végétaux de la formule sont issus de l’agriculture biologique;
  • 10 % minimum du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.
L’eau, les sels et les minéraux, très présents dans les cosmétiques, ne peuvent pas être certifiés biologiques, car ils ne proviennent pas de l’agriculture. Or, certaines formules cosmétiques sont formées majoritairement d’eau. Leur contenu en composants biologiques s’en trouve d’autant réduit. À l’opposé, une huile essentielle, qui ne comprend pas d’eau, peut en afficher jusqu’à 100 %. Recherchez le logo Cosmétique Bio sur les produits Phyto 5 certifiés.




CERTIFICATION BIOLOGIQUE ECOCERT®


Ecocert® est un organisme indépendant de contrôle et de certification. Il est agréé par les pouvoirs européens depuis plus de 25 ans. Les produits attestés Ecocert sont conformes au référentiel de l’organisme définissant les produits cosmétiques écologiques et biologiques. Ce cahier des charges exige :

  • L’utilisation d’ingrédients issus de ressources renouvelables et transformés par des procédés respectueux de l’environnement;
  • Un seuil minimum d’ingrédients naturels issus de l’agriculture biologique à atteindre;
  • Des contrôles annuels sur tous les sites de fabrication et de conditionnement des produits.
Comme pour le label Cosmétique Bio de Cosmébio®, l’apposition du label Ecocert sur un produit atteste que :
  • 95 % minimum du total des ingrédients sont naturels ou d’origine naturelle;
  • 95 % minimum des ingrédients végétaux de la formule sont issus de l’agriculture biologique;
  • 10 % minimum du total des ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.
Le laboratoire Gibro, fabricant de la gamme Phyto 5, est certifié Ecocert. Son site et ses procédés sont reconnus comme écologique et qualifié pour fabriquer des produits naturels, biologiques et écologiques. Ceux attestés Ecocert sont conformes au Référentiel définissant les produits cosmétiques écologiques et biologiques de l’organisme certificateur. Recherchez le logo Ecocert sur les produits Phyto 5 certifiés.




COSMÉCEUTIQUE


Le Grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française définit la cosméceutique comme une « spécialité de la cosmétologie qui intègre, dans la fabrication des produits cosmétiques destinés aux soins de la peau, des agents actifs aux propriétés préventives et thérapeutiques semblables à celles des médicaments ». Conçus dans le respect des lois de l’absorption cutanée et validés selon les standards pharmaceutiques, les cosméceutiques permettent une concentration d’actifs élevée. Ces caractéristiques leur confèrent une efficacité qui se démarque des cosmétiques de consommation courante. Pour assurer les meilleurs soins à sa clientèle, l’Institut bleurouge a sélectionné des gammes de cosméceutiques de grande qualité. Ses choix sont basés à la fois sur les principes ancestraux des médecines orientales, sur une connaissance approfondie de la physiologie de la peau et sur les dernières recherches en cosmétique. On a retenu :

  • Les Phyto-Ceutiques Phyto 5® du laboratoire suisse Gibro qui allie le savoir millénaire des médecines chinoise et ayurvédique à l’expertise scientifique;
  • Les produits Aquafolia de la société québécoise OCCY Laboratoire qui conjugue l’énergie pure de la nature à la puissance de la science;
  • La gamme Cellcosmet – Cellmen de Cellap Laboratoire, précurseur suisse de la cosméceutique.




INGRÉDIENTS ACTIFS


La description des actions de chacun des ingrédients qui suivent ne représente pas les allégations des produits qui les contiennent. Toute mention des qualités hydratantes des produits réfère à l’hydratation des couches superficielles de la peau.




Acide hyaluronique


Aussi appelé glycosaminoglycane (GAG), l’acide hyaluronique est naturellement présent dans l’épiderme, le derme, les tissus conjonctifs et les articulations. L’acide hyaluronique joue un rôle essentiel dans le volume et le rebondi de la peau en contribuant à l’architecture des fibres de collagène et d’élastine. Il est aussi reconnu pour ses actions de protection et de lubrification dans les articulations. Avec l’âge, en particulier au cours de la ménopause, les tissus perdent de leur teneur en acide hyaluronique dont la qualité se dégrade. On assiste alors à la détérioration de la tonicité de la peau et de ses processus de réparation et de cicatrisation. En se desséchant, la peau s’atrophie et perd de sa densité. Parce qu’il peut retenir jusqu’à 1000 fois son poids en eau, l’acide hyaluronique constitue un ingrédient hydratant de premier choix. En compensant la perte des volumes, il comble les rides et lutte efficacement contre le vieillissement cutané prématuré. De son côté, Cellap Laboratoire a mis au point le Complexe exclusif Expert Hyaluron composé d’acides hyaluroniques de divers poids moléculaires pour en faciliter l’absorption. Ce complexe exerce une action hautement hydratante procurant à la peau une apparence lisse et repulpée. L’acide hyaluronique est aussi utilisé en médecine esthétique comme agent de comblement par injection.




Aquaxyl®


Actif dérivé du blé sans gluten. Son action hydratante à l’efficacité prouvée est accrue grâce à la synergie de deux mécanismes. Il permet, d’une part, une hydratation optimale de la peau et forme, d’autre part, une barrière de protection qui empêche l’eau de s’évaporer.




Association de NDGA et d’acide oléanolique


Aquafolia a sélectionné une association d’acide nordihydroguaïarétique (NDGA) et d’acide oléanolique dont les actions ont été démontrées lors d’études in vitro. L’acide oléanolique combat l’hyperséborrhée, soit la production excessive de sébum qui donne à la peau un aspect gras et luisant. Le NDGA, pour sa part, régule la croissance cellulaire diminuant du même coup la prolifération des kératinocytes, soit les cellules responsables de l’hyperkératinisation. C’est ce phénomène qui provoque l’enkystement du gras (sébum) à l’origine des imperfections (boutons). Le NDGA présente de plus des propriétés antibactériennes et réduit l’inflammation. Il agit sur le processus d’apparition des imperfections (boutons) sans recours aux procédés courants d’exfoliation irritants pour la peau. Aquafolia combine ces ingrédients dans sa gamme Concept Triple Action 3A conçue pour les peaux mixtes, grasses ou présentant des imperfections localisées.




Baies de l’Arctique


Cette baie de la région arctique, aussi appelée Red Alfa ou lingonberry, survit à des températures de – 50 °C. Son huile est extrêmement
riche en :

  • Omégas 3, 6 et 9, hydratants et anti-âge;
  • Tocotriénols, forme rare de la vitamine E, antioxydants puissants;
  • Phytostérols, apaisants pour les peaux sensibles, anti-inflammatoires et régénérants.




Cellules bio-intégrales stabilisées actives


Selon les principes de la cellulothérapie, un organe malade ou fatigué peut être traité et stimulé par des tissus cellulaires provenant d’un organe similaire jeune et sain. Les cellules de ces tissus transmettent leur vitalité aux cellules lésées, déficientes ou sénescentes. Pour la première fois, grâce à sa méthode Cellcontrol, Cellap Laboratoire a réussi à implanter les principes de revitalisation et de cellulothérapie dans un produit cosmétique. Les cellules obtenues par biotechnologie sont stabilisées à l’état actif pendant des mois, sans avoir subi de choc physique par la lyophilisation ou la congélation. Ces cellules, biologiquement intactes, conservent une extraordinaire force vitale (bioactivité à 98 %) qui confère aux cyto-cosméceutiques Cellcosmet et Cellmen leur fabuleuse faculté de revitalisation cellulaire. Depuis 1997, la biotechnologie permet d’obtenir un grand nombre de cellules à partir de la culture d’une seule cellule animale initiale. Une cellule entière extraite du cordon ombilical du cheval génère douze mois de reproduction par mitose (division cellulaire), un savoir-faire unique au monde acquis par les spécialistes de Cellap Laboratoire. Il n’est donc plus nécessaire de faire des prélèvements directs pour chaque application. Toute transmission de maladie animale est ainsi exclue. On utilise des cellules épithéliales (derme et épiderme) et celles de divers organes (muscles, rate, ovaire, etc.). Ces cellules sont ensuite mélangées à d’autres ingrédients scientifiquement sélectionnés en fonction des effets recherchés sur la peau. Caractéristiques des produits cellulaires Cellcosmet et Cellmen :

  • Issus de matériaux cellulaires obtenus par biotechnologie;
  • Constitués d’extraits cellulaires maintenus actifs pendant des mois;
  • Caractérisés par une sélection variée d’extraits cellulaires provenant de différents organes ainsi que par leur concentration élevée;
  • Respectueux de l’identité hormonale de la peau (homme ou femme), de son âge physiologique et des lois de l’absorption cutanée;
  • Hautement hydratants grâce à la présence de multiples protéines riches en agents hydratants;
  • Fabriqués à partir de tissus cellulaires d’origine fœtale ne provoquant ni phénomène de rejet ni allergie majeure;
  • Produits dans des conditions comparables à celles de l’industrie pharmaceutique (norme BPPC);
  • Soumis à des contrôles de qualité stricts réalisés par quatre laboratoires, dont deux laboratoires universitaires suisses;
  • Testés cliniquement in vivo;
  • Enregistrés en Suisse auprès de l’Office fédéral de la santé publique.
Information tirée de la documentation délivrée par Cellap Laboratoire.




Collagène


La fermeté de la peau est assurée par le derme riche en fibres de deux types :

  • 70 % de collagène, fibre inélastique qui sert de soutien aux tissus environnants;
  • 5 % d’élastine, fibre élastique qui confère aux tissus leur élasticité.
Le collagène, tout comme l’élastine, est une protéine. Avec le vieillissement, les fibres collagènes perdent en souplesse et en flexibilité. Ce phénomène s’appelle la glycation. Des cosmétiques contenant de l’élastine et du collagène existent déjà sur le marché pour contrer ce processus. Mais leur poids moléculaire élevé laisse supposer qu’ils ne sont pas absorbés par la peau. Pour cette raison, l’Institut bleurouge a sélectionné les produits suisses du laboratoire Cellap. En effet, la gamme Cellcosmet garantit une absorption optimale des ingrédients actifs par l’utilisation simultanée :
  • D’un collagène soluble naturel de faible poids moléculaire;
  • D’une élastine de faible poids moléculaire;
  • D’une solution isotonique, c’est-à-dire de pression osmotique égale à celle de la peau (voir la rubrique Isotonique).
D’autre part, Cellcosmet utilise dans ses produits CellCollagen Masque Yeux et CellCollagen Masque Visage et Cou une matrice de collagène ultra pur. Cette biomatrice forme un réseau semblable à celui de la peau humaine, composé de fibres de collagène natif. Il s’agit d’un collagène jeune ou naissant d’origine bovine, le même que celui utilisé pour les soins aux grands brûlés. Ces caractéristiques assurent la qualité et l’efficacité de la marque.




Commiphora mukul


L’extrait de l’oléorésine commiphora mukul, la commiphéroline, maintient la tonicité de la peau et estompe les rides par un processus de comblement à la façon d’une injection ( injection-like). Ce mécanisme d’action enzymatique agit synergiquement sur deux plans :

  1. Il limite la diminution de la masse adipeuse de la peau causée par l’amaigrissement ou le vieillissement, phénomène appelé lipolyse.
  2. Il favorise la lipogenèse, c’est-à-dire qu’il repulpe la couche profonde de la peau (hypoderme) en augmentant les triglycérides dans les cellules graisseuses (adipocytes). Des tests in vitro révèlent une augmentation de 400 % des triglycérides après 11 jours de traitement.




Easyliance


Agent actif, issu de la biotechnologie, à base d’un extrait de gomme d’acacia, arbre africain provenant du commerce équitable, d’origine
100 % naturelle. Le produit est absorbé et s’étale à la surface de la peau formant un film continu et élastique. Rapidement, ce film se rétracte et retend le tissu cutané. Son action provoque une diminution immédiate et visible des ridules procurant à la peau une apparence plus lisse.
Les tests in vivo démontrent un effet observable en 5 minutes et un résultat maximum en une heure qui se maintient durant environ 8 heures.




Élastine


La fermeté de la peau est assurée par le derme riche en fibres protéiniques de deux types :

  • 70 % de collagène, fibre inélastique qui sert de soutien aux tissus environnants;
  • 5 % d’élastine, fibre élastique qui confère aux tissus le pouvoir de reprendre leur position d’origine après avoir été étirés ou pincés.
Avec le temps, les fibres élastiques perdent leur capacité de mouvement réversible. Il en résulte un relâchement cutané. L’exposition prolongée au soleil altère l’élastine causant un vieillissement prématuré de la peau. Des cosmétiques contenant de l’élastine et du collagène existent déjà sur le marché pour contrer ce processus. Mais leur poids moléculaire élevé laisse supposer qu’ils ne sont pas absorbés par la peau. Pour cette raison, l’Institut bleurouge a sélectionné les produits suisses du laboratoire Cellap. En effet, la gamme Cellcosmet garantit une absorption optimale des ingrédients actifs par l’utilisation simultanée :
  • D’un collagène soluble naturel de faible poids moléculaire;
  • D’une élastine de faible poids moléculaire;
  • D’une solution isotonique, c’est-à-dire de pression osmotique égale à celle de la peau (voir la rubrique Isotonique).




Emulium kappa


Émulsifiant naturel dérivé de cires de candellila, de riz et de jojoba. Il absorbe six fois son poids en eau, ce qui le rend très hydratant. Il forme un véritable coussin d’eau sur la peau.




Exopolysaccharide


Un exopolysaccharide est une molécule de sucre complexe. Aquafolia utilise une variété synthétisée par un micro-organisme issu des sources hydrothermales de l’océan. Cet ingrédient est reconnu pour apaiser les peaux sensibles ou réactives et en améliorer le confort. Il participe au renforcement de leurs défenses naturelles contre les agresseurs environnementaux.




Jojoba


L’huile de jojoba, au toucher non gras, revitalise et nourrit les cheveux et la peau. Sa teneur en insaponifiables maintient la stabilité de ses propriétés adoucissantes, régénérantes et hydratantes. Son étroite ressemblance avec le sébum (sécrétion grasse produite par les glandes sébacées) renforce la barrière de protection cutanée. Elle prévient ainsi la perte d’eau des couches superficielles de la peau et soulage les sensations de tiraillement. Son utilisation régulière diminue de façon notable l’apparence des plaques rouges desséchées avec squames.




Kombucha ou kombuchka


Le kombucha ou kombuchka, aussi appelé « champignon de longue vie », provient de la fermentation du thé noir sucré par l’entremise de deux micro-organismes. Riche en acides organiques et en vitamines du groupe B, il active la microcirculation cutanée redonnant au teint un éclat immédiat. En plus de son action antioxydante, il lisse les ridules en redonnant du volume aux cellules adipeuses. Son effet antiglycation protège contre la rigidification des protéines du collagène pour une peau souple et douce. (Glycation : rigidification des fibres de collagène engendrant une perte de souplesse et de flexibilité.)




Matrikines


Le nom « matrikine » a été donné à certains peptides qui agissent comme messagers au niveau de la cellule. Pour sa Crème Intégrale Contour des Yeux, Aquafolia a sélectionné deux matrikines ayant pour fonction de réparer la peau : les peptides de restructuration cutanée Pal-GHK et Pal-GQPR. En effet, des études cliniques in vitro ont démontré leur action synergique favorisant la synthèse du collagène 1, de la fibronectine et de l’acide hyaluronique. Ces trois substances jouent un rôle essentiel dans la prévention des signes de vieillissement prématuré de la peau. De plus, les matrikines utilisées par Aquafolia renforcent la densité cutanée dans la zone du contour de l’œil. Le meilleur maintien du réseau microvasculaire ainsi obtenu diminue l’apparence des cernes et des poches.




ISOTONIQUE


On qualifie deux liquides d’isotoniques lorsqu’ils possèdent une même pression osmotique et une même concentration en molécules dissoutes. Les produits cosmétiques dits isotoniques présentent une pression semblable à celle de la peau. Cette caractéristique facilite l’absorption des ingrédients actifs et préserve l’hydratation naturelle du tissu cutané. Tout produit dont la pression est plus élevée provoque une contraction des cellules. Il en résulte une diminution du taux d’hydratation.




LES CINQ MASQUES D’ARGILE COLORÉE


Comme nous l’apprend la médecine orientale, l’énergie des organes se reflète sur des zones précises du visage. Par conséquent, si un organe est en insuffisance ou en excès d’énergie, cela transparaît dans la zone correspondante. Le déséquilibre se révèle, selon le cas, sous forme de cernes, de rougeurs, de boutons, etc. Les masques d’argile colorée sont conçus pour compenser ce déséquilibre. Il en résulte une amélioration des manifestations cutanées inesthétiques et une harmonisation des traits du visage. L’illustration qui suit montre comment les appliquer en associant chaque couleur à chaque segment du visage.




LES TROIS MASQUES D’ARGILE COLORÉE


Les trois masques travaillent l’énergie en fonction du yin et du yang. Lorsqu’un blocage d’une de ces énergies induit une stagnation au niveau circulatoire, des rougeurs localisées apparaissent. L’application des trois masques sur les foyers énergétiques du visage récrée l’équilibre et unifie le teint. L’illustration qui suit montre comment les appliquer en associant chaque couleur à chaque segment du visage.




LOI DES 5 ÉLÉMENTS


BOIS Printemps énergétique
du 5 février au 17 avril On associe à l’élément BOIS : foie – vésicule biliaire – sentiment de confiance

Un déséquilibre BOIS se manifeste par Visage : peau grasse – comédons – taches pigmentaires Corps : culotte de cheval Capillaire : cuir chevelu et cheveux gras Problèmes de circulation énergétique FEU Été énergétique du 6 mai au 19 juillet
On associe à l’élément FEU : cœur – intestin grêle – émotion de joie

Un déséquilibre FEU se manifeste par Visage : peau irritée et sensible – rougeurs – couperose Corps : prise de poids dans le haut du corps – chaleur – transpiration Capillaire : cuir chevelu irrité et sensible – chaleur – transpiration – démangeaisons Troubles de la circulation artérielle TERRE Intersaisons
du 18 janvier au 4 février
du 18 avril au 5 mai
du 20 juillet au 6 août
du 21 octobre au 7 novembre
On associe à l’élément TERRE : rate – pancréas – estomac – créativité

Un déséquilibre TERRE se manifeste par Visage : peau intoxinée – pores dilatés – imperfections (boutons) Corps : prise de poids au niveau du ventre – cellulite genoux et intérieur des cuisses Capillaire : cuir chevelu intoxiné – pellicules grasses – psoriasis – démangeaisons Troubles de la circulation lymphatique MÉTAL Automne énergétique
du 7 août au 20 octobre
On associe à l’élément MÉTAL : poumons – gros intestin – sentiment de satisfaction

Un déséquilibre MÉTAL se manifeste par Visage : peau sèche – ridules – manque de minéraux – teint pâle – desquamation Corps : prise de poids dans le bas du corps – jambes lourdes Capillaire : cuir chevelu et cheveux secs – pellicules sèches – pointes fourchues Troubles de la circulation veineuse EAU Hiver énergétique
du 8 novembre au 17 janvier
On associe à l’élément EAU : reins – vessie – sentiment de zénitude

Un déséquilibre EAU se manifeste par Visage : peau atone et déshydratée – rides et ridules – cernes ou poches sous les yeux Corps : rétention d’eau – manque de fermeté Capillaire : cheveux fragiles ou dévitalisés – manque de volume Troubles de la circulation de l’eau




ONCOLOGIE ESTHÉTIQUE


La formation en oncologie esthétique a été développée pour Oncology Training International® par une équipe multidisciplinaire de conseillers médicaux spécialisés en oncologie. Votre professionnelle de l’Institut bleurouge y a acquis une meilleure compréhension du cancer, de son traitement et de ses effets secondaires. Elle y a notamment appris les précautions à prendre et les modifications à apporter aux soins de la peau à chaque étape de la maladie. Chez bleurouge, nous observons de plus des règles éprouvées d’hygiène, d’asepsie et de stérilisation. Ces mesures constituent une protection additionnelle pour les personnes au système immunitaire affaibli par les traitements. Les soins esthétiques de la peau et du cuir chevelu par un professionnel qualifié apportent un soulagement aux réactions cutanées occasionnées par le traitement anticancéreux. Ils produisent, en outre, un impact psychologique positif sur la personne atteinte en améliorant l’image de soi.




PHOTOTYPES


Pour choisir la protection solaire qui vous convient, vous devez tenir compte de deux facteurs :

  • L’usage que vous en faites (conditions d’ensoleillement et durée d’exposition au soleil);
  • Votre phototype que vous pouvez déterminer à l’aide des descriptions qui suivent.
Bien sûr, nous ne parlons pas ici des albinos qui correspondent au phototype 0 ni des peaux intolérantes au soleil, que l’on peut rencontrer dans tous les phototypes. PHOTOTYPE 1 Caractéristiques : peau très blanche – cheveux roux ou blonds – yeux bleus/verts – souvent des taches de rousseur Réaction au soleil : coups de soleil systématiques – ne bronze jamais, rougit toujours PHOTOTYPE 2 Caractéristiques : peau claire – cheveux blonds/roux à châtains – yeux clairs à bruns – parfois apparition de taches de rousseur Réaction au soleil : coups de soleil fréquents – bronze à peine, ou très lentement Conseils de protection pour les phototypes 1 et 2
  • Exposition fortement déconseillée
  • Rester à l’ombre le plus possible, ne pas chercher à bronzer, ne jamais s’exposer entre 12 h et 16 h
  • Au soleil, protection maximale indispensable : vêtements, chapeau, lunettes de soleil, crème solaire indice FPS très haute protection (50+)
PHOTOTYPE 3 Caractéristiques : peau intermédiaire – cheveux châtains à bruns – yeux bruns Réaction au soleil : coups de soleil occasionnels – bronze graduellement PHOTOTYPE 4 Caractéristiques : peau mate – cheveux bruns/noirs – yeux bruns/noirs Réaction au soleil : coups de soleil occasionnels lors d’expositions intenses – bronze bien Conseils de protection pour les phototypes 3 et 4
  • Exposition prudente et progressive
  • Éviter le soleil entre 12 h et 16 h
  • Au soleil, haute protection recommandée : vêtements, chapeau, lunettes de soleil, crème solaire indice FPS haute protection (30 à 50) ou protection moyenne (15 à 25)
PHOTOTYPE 5 Caractéristiques : peau brun foncé – cheveux noirs – yeux noirs Réaction au soleil : coups de soleil rares – bronze beaucoup PHOTOTYPE 6 Caractéristiques : peau noire – cheveux noirs – yeux noirs Réaction au soleil : coups de soleil très exceptionnels Conseils de protection pour les phototypes 5 et 6
  • Exposition progressive
  • Éviter le soleil entre 12 h et 16 h
  • Au soleil, protection recommandée : chapeau, lunettes de soleil, crème solaire indice FPS protection moyenne (15 à 25)




PHYTOBIODERMIE – PHYTO 5


Phytobiodermie et Phyto 5 représentent à la fois l’approche, les soins et la gamme de produits mis au point par le laboratoire Gibro S.A. Cette approche s’appuie sur les connaissances ancestrales des médecines chinoises et ayurvédiques. Elle associe les soins énergétiques à la technologie de pointe. Le laboratoire suisse est certifié Ecocert* et soumis à des contrôles annuels. La certification touche tous les aspects de la production depuis la sélection des fournisseurs jusqu’au produit que vous achetez. Elle englobe en outre le stockage des ingrédients, l’hygiène, la gestion de l’énergie et des déchets, la traçabilité des composants et des produits finis. Aucun test n’est effectué sur des animaux. Et leurs emballages sont entièrement recyclables. Phyto 5 a de plus éliminé tous les parabènes de ses formules. Il les a remplacés par le Geogard 221, un conservateur bien connu par les fabricants de produits cosmétiques biologiques. Les antioxydants synthétiques comme le BHA et le Propyl Gallate ont, pour leur part, été remplacés par la vitamine E. *Pour plus de détails sur la certification Ecocert, voyez la rubrique Certification écologique et biologique Ecocert®.




PHYTOBIODERMIE QUANTIQUE


Le développement de la première gamme certifiée Phytobiodermie Quantique associe les dernières innovations issues de la physique quantique à l’héritage millénaire des médecines énergétiques traditionnelles. Cette association élève les soins à un niveau supérieur pour des résultats visibles et une sensation de bien-être encore inégalée dans le domaine de l’esthétique. En effet, Phytobiodermie travaille depuis toujours la matière et l’énergie. Elle pousse aujourd’hui plus loin son approche holistique en y combinant une action sur le ressenti et les émotions. Ainsi, chacune des cinq gammes (bois, feu, terre, métal, eau) équilibre un des cinq sentiments, sources de bonheur : confiance, joie, créativité, satisfaction et zénitude. Comment est-ce possible? Tous les atomes vibrent. Les produits de la gamme Quantique de Phytobiodermie présentent des fréquences trois fois plus élevées que celles des cosmétiques classiques. Or, un haut taux de vibration est un signe de bonne santé et de bien-être physiques et émotionnels. Tous les produits certifiés quantiques vibrent à 18 000 Bovis. Cependant, la nature de leur vibration touche différentes émotions de la même façon qu’un piano et une guitare qui résonnent à la même fréquence émettent un timbre différent. Pour atteindre ce taux vibratoire, le laboratoire Gibro utilise des expositions multiples et prolongées à des sources d’ondes naturelles durant leur processus de fabrication. Recherchez le logo Phytobiodermie Certified.




RIDES D'EXPRESSION


La contraction des muscles laisse des rides et des sillons sur le visage. Avec le temps et la répétition, ces empreintes deviennent permanentes. On les appelle alors rides d’expression. L’illustration suivante en présente la liste.




ROSACÉE


Affection bénigne fréquente, la rosacée est une maladie vasculaire. Les premiers signes l’attestent : bouffées vasomotrices, rougeurs diffuses, couperose. Les bouffées vasomotrices ne sont cependant pas causées par un afflux brutal de sang artériel au visage, mais plutôt par un retard de vidange des veinules. Ces agressions répétées dilatent les vaisseaux de petits calibres provoquant l’apparition de minces lignes rouges. Il s’agit de la couperose. Dans certains cas, celle-ci évoluera en rosacée.

Diverses conditions prédisposent une personne à la rosacée, notamment l’hérédité et une peau sensible plutôt blanche. Certains facteurs sont connus pour en précipiter ou en aggraver les flambées :

  • Exposition au soleil, à la chaleur, au froid ou aux vents extrêmes;
  • Consommation de liquides bouillants, d’aliments épicés ou d’alcool (surtout le vin rouge);
  • L’effort physique ou un exercice trop soutenu;
  • Le stress de même que tout ce qui élève la tension artérielle, fait rougir ou cause des bouffées de chaleur.
Les gens qui croient avoir la rosacée devraient consulter un médecin le plus tôt possible. Plusieurs médicaments s’obtiennent sur ordonnance sous formes topiques (à appliquer sur la peau) ou orales (à prendre par la bouche).

L’Institut bleurouge vous propose d’accompagner le traitement médical de la rosacée de certains produits Phyto 5 :
  • Masque d’argile blanche (élément Métal de la gamme Phyto-énergétique) : facilite la circulation de retour (circulation veineuse); apaise les réactions inflammatoires causées par la chaleur.
  • Crème Extrême Yang OE : contient un écran solaire physique qui protège des rayons UVA, UVB et infrarouge. Ses huiles essentielles procurent une sensation de fraîcheur.
La rosacée du point de vue clinique La rosacée présente quatre stades évolutifs dont la succession n’est pas systématique. Selon Les Nouvelles Esthétiques Canada n° 19 — septembre/octobre 2002, chacun des stades se décrit comme suit.
  • Stade 1, les bouffées vasomotrices : sensations de chaleur accompagnées de rougeurs passagères intenses particulièrement au niveau du nez et des pommettes. Elles se révèlent surtout après ingestion d’aliments chauds et d’alcool ou après une variation brutale de la température ambiante (froid-chaud). Elles durent de quelques minutes à quelques heures.
  • Stade 2, la couperose ou rosacée érythémato-télangiectasique : rougeurs persistantes des joues. Sur ce fond apparaissent des dilatations permanentes de petits vaisseaux superficiels, les télangiectasies.
  • Stade 3, la rosacée papulo-pustuleuse : élevures rouges (papules) pouvant contenir du pus (pustules). Elles s’observent sur le fond rougeâtre des joues.
  • Stade 4, l’éléphantiasis facial : forme plus rare de rosacée, plus fréquente chez les hommes. Elle correspond à une fibrose et à une augmentation de volume des glandes sébacées. Au niveau du nez, elle porte le nom de rhinophyma.




TACHES PIGMENTAIRES


Les taches pigmentaires sont aussi appelées taches de pigmentation, hyperpigmentation, taches brunes, taches de rousseur, masque de grossesse (chloasma), taches de vieillesse ou taches de sénescence. Nous observons quatre types de taches pigmentaires :

  1. Augmentation de la mélanine dans l’épiderme : hypermélanénose épidermique.
    Cette tache se retrouve dans la partie supérieure de la peau. Si elle est de naissance, nous ne pouvons pas la traiter en cosmétique. Si la tache est apparue avec le temps, nous pouvons intervenir par exfoliation ou par inhibition de la tyrosine, l’enzyme qui favorise la synthèse de la mélanine (mélanogénèse).
    L’exfoliation fait pâlir les taches, mais n’empêche pas leur réapparition. Les inhibiteurs de la tyrosine, en plus d’estomper les taches pigmentaires, préviennent la formation de nouvelles. Ce procédé diminue la production de mélanine sans détruire les cellules responsables de la pigmentation, les mélanocytes, évitant ainsi la décoloration de la peau (taches blanches).
  2. Augmentation du nombre de mélanocytes dans l’épiderme : hypermélanocytose épidermique.
    Se traite au laser dermatologique.
  3. Présence de mélanine dans le derme : hypermélanénose dermique.
    Se traite au laser dermatologique.
  4. Présence anormale de mélanocytes dans le derme : hypermélanocytose dermique.
    Se traite au laser dermatologique.
Dans le cas de taches pigmentaires de type hypermélanénose épidermique, l’Institut bleurouge recommande d’utiliser conjointement un inhibiteur de la tyrosine et une protection solaire. Nous proposons :
  • Phyto 5 : la Crème Éclaircissante à l’Edelweiss de la gamme Ageless et la protection solaire Crème Extrême Yang OE
  • Aquafolia : le concentré, la crème et le masque AquaUNDE et la protection solaire Douceur Minérale FPS 27 d’Aqua Soleil
  • Cellcosmet : le sérum Élasto-Collagène Ultra Clarifiant-XT
  • Esthederm – Protections solaires pour peaux intolérantes : Crème Into Repair, Crème No Sun, Crème Photo Régulateur, Crème Sun Ultimate, Crème Sun Expert
Nous conseillons ce même protocole d’entretien à la suite de traitements médicaux sur les trois autres types de taches de pigmentation pour en prévenir la réapparition. Quant au grain de beauté, le nævus, il s’agit d’une superposition de mélanocytes. Bien que la plupart soient bénins, il est essentiel de surveiller toute modification de leur aspect en suivant la règle de l’ABCD : asymétrie, bords, couleur et diamètre. Dès l’observation d’un changement, consultez votre dermatologue.




ZONES RÉFLEXES DU VISAGE


La médecine orientale nous apprend que l’énergie des organes du corps se reflète sur des zones précises du visage (voir l’illustration ci-dessous). Cette connaissance nous permet de mieux cerner l’origine des manifestations cutanées. Nous pouvons conséquemment non seulement les traiter de façon curative mais aussi préventive.




Juventide™


Juventide™ est une biotechnologie québécoise brevetée à l’efficacité inédite pour lutter contre les effets visibles du vieillissement de la peau. Elle est obtenue à partir du liquide cœlomique produit par l’Asteria vulgaris, l’étoile de mer. Cette dernière est en effet connue pour sa puissante capacité de régénération. Juventide™ présente l’avantage d’une efficacité supérieure à celle du rétinol sans ses effets indésirables. Les résultats suivants ont été démontrés après seulement 28 jours d’application lors d’études cliniques effectuées par le laboratoire innoVactiv : Réduction notable de l’apparence des rides et ridules; Augmentation de l’hydratation des couches superficielles de la peau; Action régénérante qui accélère la cicatrisation; Amélioration de l’élasticité et de la fermeté de la peau. Le liquide cœlomique est collecté par un procédé naturel sans danger pour l’étoile de mer ou son environnement. La récolte écoresponsable et renouvelable s’inscrit dans une démarche de développement durable. Pour en apprendre plus sur le mode d’approvisionnement durable en liquide cœlomique, visitez le site letoilecosmetiques.com. Pour plus de détails concernant les études cliniques menées sur l’efficacité de Juventide™, consultez juventide.com.





 ©  INSTITUT BLEUROUGE ENR. 1984-2020    DESIGN : CNM    RÉVISION : SYLVIE COLLIN, RÉVISEURE AGRÉÉE